Vous êtes ici

Accueil » Comptes-rendus AG » 2016 - 5 février journée AUE Aménagement

2016 - 5 février journée AUE Aménagement

L'association des architectes et des urbanistes de l’État et de l'ensemble des AUE, ont tenu à remercier chaleureusement Cécile Avézar DRH du ministère ainsi que Marie-Aimée Déana Coté et Mathieu Gourmelon pour la rencontre qu'ils ont organisée le 5 février.

 

Les retours que nous avons eus sur cette matinée sont très positifs.

L'A AUE est très  heureuse que le travail sur la prospective, qui répond à une des recommandations de l'audit mené sur l'ensemble du corps des AUE en 2013, ait pu être formalisé et présenté aux AUE. Il constitue une base très intéressante pour poursuivre la réflexion sur l'évolution des filières et des métiers dans lesquels les AUE ont tout leur rôle à jouer en tant que cadres dirigeants de nos ministères.

La matinée a également permis d'aborder les questions indemnitaires, à l'occasion notamment de la présentation du RIFSEEP. Les attentes des AUE vis-à-vis d'une revalorisation de leurs conditions indemnitaires demeurent, vous l'aurez perçu, très importantes.

De même, l'accès aux postes à responsabilités constitue une autre préoccupation récurrente des AUE. De ce point de vue, nous avons bien entendu le message invitant les AUE à se saisir individuellement des opportunités de carrière. Nous avons également noté qu'un effort restait à faire pour rendre le corps des AUE davantage visible vis-à-vis des employeurs. L'AAUE est pleinement volontaire pour contribuer à cet objectif.

Enfin, dans le prolongement de cette matinée, ont été abordées deux points d'évolution nécessaire également pointés par le rapport d'audit :
- celle des conditions de recrutement, à travers la modification du décret fixant les modalités du contenu des épreuves et du jury du concours.
- celle du contenu de la formation post concours des AUE aménagement, dont le format n'a pratiquement pas évolué depuis 1994.
Sur ces deux points, l'AAUE s'attachera à vous faire part de propositions dans l'objectif de garantir un niveau de qualification des AUE adapté aux exigences des responsabilités qu'ils ont vocation à assumer au sein de nos ministères.